Huit ans déjà !

Le 25 avril 2018 – Depuis son lancement en avril 2010, la Société Miroirs du temps a proposé des activités qui se regroupent en trois volets : le divertissement, la connaissance et la danse. Une programmation variée d’activités de loisir très accessibles, centrées sur la danse, l’histoire et la culture des années 1850 à 1929.

Nous vous invitons à consulter notre site web, miroirsdutemps.org, maintenant mis à jour, et à parcourir la galerie de photos de la majorité des activités des huit dernières années. Il y a plus de 1 200 photos pour vous rappeler de bons souvenirs !

Tout au long de ces années, vous avez participé à des ateliers sur la fabrication de chapeaux, de costumes et à une initiation au curling à l’ancienne. Votre connaissance a été enrichie par des conférences sur le thé, la littérature québécoise (à quatre reprises), l’étiquette victorienne et les élections du Bas-Canada au XIXe siècle. Le pianiste Roman Zavada a accompagné au piano la projection de cinéma muet à huit reprises, soit à la Maison Forget ou encore au Café d’art vocal de Montréal. Nous avons visité quatre expositions, au Musée des beaux-arts de Montréal, au Musée Stewart, au Musée McCord et à la Galerie d’art Stewart Hall.

Sur scène et au concert
Certains d’entre nous ont offert des démonstrations de danses anciennes à l’Hôpital Ste-Justine et au Rendez-vous d’Howard à Sherbrooke, de valses au Domaine Trinity de St-Jean-sur-Richelieu et bientôt au Festival Classica de Saint-Lambert.

Quatre productions d’opérette, à l’Atelier lyrique de Chambly (La Chauve-Souris) et au Théâtre d’art lyrique de Laval (La Chauve-Souris, La Veuve joyeuse, Véronique), ont été agrémentées par la présence des danseurs de la Société Miroirs du temps. Nous avons ajouté de la couleur, des costumes et des plumes au concert La Belle Époque mettant en vedette l’une des plus grandes cantatrices de la scène lyrique en Europe et aussi lors des concerts de l’Ensemble Pentaèdre, du Trio Hochelaga et de la pianiste de ragtime Mimi Blais. Un groupe a fait théâtralement le Tour du monde en 80 jours au Théâtre du Nouveau Monde.

Thés dansants et soirées dansantes
Les thés dansants du dimanche après-midi et les soirées dansantes du vendredi étaient au nombre près d’une vingtaine. Une variation de thèmes et un choix de musique, des costumes et un goûter, selon le thème choisi, nous ont fait voyager d’un continent à l’autre, de la Provence en Écosse, de l’Angleterre à Montmartre et jusqu’en Argentine, parfois en rose, parfois en vert, en fleurs, en rouge ou en tartan. Le Père Noël nous a même surpris en jouant de la cornemuse au Noël à Balmoral. Lors de certaines de ces rencontres dansantes, une surprise musicale a fait le bonheur des participants – la flûte, la viole de gambe, l’accordéon, la harpe, et la cornemuse ! Vivement la diversité !

Les déjeuners sur l’herbe
Depuis le début de cette aventure, nous avons partagé des beaux moments lors de nos déjeuners sur l’herbe – une seule fois il a été annulé à cause d’intempérie et une autre fois, nous avons cassé la croûte entre les murs historiques de pierre de la Maison L.H. Lafontaine, du Parc de La Broquerie à Boucherville et l’an dernier, au Parc Lafontaine en présence d’un accordéoniste. À deux reprises, c’est le Domaine Joly-De Lotbinière qui nous a accueillis et le pique-nique s’est transféré dans ses jardins de toute beauté et aussi à son café.

Une panoplie d’activités spéciales
Et que dire des activités spéciales ? Un thé ragtime à l’impressionnant Manoir Maplewood en Estrie, une croisière sur le fleuve Saint-Laurent pour commémorer les cent ans du naufrage du Titanic, une escapade à bord de l’Orford Express, une croisière sur le Lac Memphrémagog et une escale dansante à la Vieille Gare de Saint-Bruno et son journal.

Nous attendons vos suggestions
Maintenant, c’est à votre tour de nous suggérer des activités qui vous inciteraient à participer en plus grand nombre.  Nous sommes ouverts à vos propositions et anticipons le plaisir de contribuer à des activités qui sont les miroirs d’un autre temps.

Serez-vous des nôtres ?

Reine, Sylvia, Daniel